Bienvenue sur Biosfera.fr
Accueil du site > Qu’avons nous fait ? > Production > clean-auto.com > 25 nouveaux Franciliens expérimentent une MINI E, 100 % électriques.

Ile de France

25 nouveaux Franciliens expérimentent une MINI E, 100 % électriques.

mardi 12 juillet 2011, par BMW Group, Daniel Giaccone

Développé par le BMW Group avec EDF et Veolia Environnement, le projet « MINI E Paris » voit 50 MINI E circuler pendant un an dans toute l’Ile de France.

Conformément au planning annoncé et après le coup d’envoi de la 1ère vague le 15 décembre dernier qui a déjà permis à 25 franciliens particuliers de tester la MINI E pendant 6 mois, c’est au tour de 25 autres pionniers de rouler tout électrique pendant 5 mois en Ile de France.

Les conditions sont identiques : domiciliation Paris-RP, location mensuelle 475€/mois, assurance comprise et 25€/mois pour disposer d’un coffret de charge sécurisé dans un garage/place de parking au domicile ou sur le lieu de travail.

Contexte français :
La conjonction de l’engagement des Pouvoirs Publics, des constructeurs nationaux, dont PSA avec lequel le BMW Group a renforcé les liens par la création de la Joint Venture « BMW Peugeot Citroën électrification » dans le domaine de l’hybridation et de l’électrification, de la capacité de production d’électricité décarbonée avec EDF, explique que la France soit le 2ème marché potentiel pour l’électrique.

Paris, la Megacity française :
Au-delà d’être la capitale, la région parisienne a été sélectionnée du fait de sa forte densité de population (11, 7 millions d’habitants) mais aussi de circulation. S’il est facile de connaître le kilométrage à parcourir, il est en effet difficile de prévoir le temps de parcours dans la Mégacity française.

Les MINI E sont donc mises à rude épreuve, ce dernier hiver avec des températures négatives, comme cet été par fortes chaleurs, aux mains d’utilisateurs volontairement sélectionnés comme néophytes en matière de véhicules électriques.

A noter que les services de la Mairie de Paris disposent eux aussi d’une MINI E à l’essai depuis le 15 mai (Voir CP séparé).

Recherche scientifique et expérimentation :
L’Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité (INRETS/ IFSTTAR) en coordination avec le Centre Européen d’Etudes et d’Analyse des Risques (CEESAR) assure le suivi scientifique de l’expérimentation avec en particulier l’étude du changement de comportement des conducteurs au volant d’un Véhicule Electrique (VE).

Au-delà des particuliers, les deux principaux partenaires de l’expérimentation, EDF et Veolia Environnement, testent également la MINI E.

EDF a intégré dans sa flotte de véhicules d’entreprise 7 MINI E en Ile-de-France. Le Groupe EDF fournit et installe les coffrets de charge et développe des applications clients sur internet permettant aux pionniers de localiser les points de charge et de suivre les consommations d’électricité de leur MINI E. Veolia Environnement, par le biais de sa filiale Proxiway, a déployé une expérience de « libre-service interne » avec six MINI E auprès de collaborateurs.

A noter également, qu’une MINI E est utilisée sur plusieurs mois par le CEA/INES dans le cadre d’une étude de recharge avec un bâtiment équipé de panneaux photovoltaïques permettant la recharge du VE.

Depuis 2008, la flotte des 612 MINI E à batterie lithium-ion a déjà cumulé plus de 15 millions de kms, certaines MINI E ayant passé la barre des 50 000 kms.

Philippe Dehennin, Président du Directoire de BMW Group France :
« MINI E est la première étape de notre stratégie électro-mobilité, la seconde étape consiste à convertir en 100 % électrique, le coupé BMW Série 1 que nous appelons la BMW ActiveE.
Avec ses batteries logées sous le plancher, elle offre quatre vraies places et un coffre de 200 litres.
Plus de 1000 BMW Active E, dont 20 pour la France, seront mises sur la route.
Le BMW Group a en effet planifié de tester en grandeur réelle la chaîne de propulsion électrique que l’on retrouvera sur la BMW i3, conçue depuis la feuille blanche pour être électrique..
A l’instar des Rolls Royce, BMW et MINI, la nouvelle marque BMW i sera Premium dans le nouveau segment de l’électro-mobilité qui se dessine.
Je vous garantis que les BMW i3 et davantage encore la BMW i8 sauront vous procurer autant de Joie que de sensations nouvelles
 »

Bruno Lanier, Président de l’Espace Mobilité Electrique (EME) a tenu à remettre un kit de « Bienvenue électrique « de la part de la ville de Paris aux conducteurs des MINI E comprenant :
- une carte d’autorisation de parking gratuit en voirie (140 000 places intra-muros)
- un badge permettant l’accès à 40 bornes de charge en voirie et 260 en parking (électricité gratuite)
- un plan de localisation de ces bornes.

Les premiers enseignements de la 1ère vague MINI E Paris

( 15 décembre-15 juin ) :

Jean-Michel Cavret, directeur de la stratégie électro-mobilité de BMW Group France.

« Les données recueillies à l’issue de la 1ère vague sont en cours d’analyse par notre institut de recherche, toutefois, on peut indiquer déjà quelques points :

Difficile de revenir en arrière lorsque l’on a goûté sur de longs mois aux nouveaux charmes de l’électrique :

Sur 25 pionniers de la 1ère vague, dix ont émis le souhait de poursuivre le test pendant cinq mois supplémentaires. Ce n’est pas tant l’autonomie de la MINI E (160 kms constatés en moyenne) qui est pénalisant mais plutôt le fait que cette MINI E « expérimentale » ne propose que deux places.

Autre constat, lors de la sélection : La difficulté de faire installer rapidement, un coffret de charge, même équipé d’un compteur, sur une place de parking dans une copropriété que l’on soit propriétaire ou locataire. Pour le développement du marché des particuliers, il est grand temps que les textes relatifs au « Droit à la prise » entrent véritablement en application.

Résultat : Pas de différence significative entre première et deuxième vague, c’est la configuration pavillon + garage voire équipement d’une place de parking au bureau qui est de loin la plus simple à mettre en œuvre ».

Voir en ligne : http://www.clean-auto.com/25-nouvea...

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0